New York РOn aime ou on d̩teste.

C’est une ville ULTRA :

– ULTRA-speed,
– ULTRA-ULTRA-grande,
РULTRA-pollu̩e,
– ULTRA-pauvre,
РULTRA-ch̬re,
– ULTRA-glauque dès qu’on s’en éloigne (comme le motel pourri de New Jersey dans lequel je dors)
– ULTRA-malbouffe,
РULTRA-am̩ricaine,
– ULTRA-fashion,
– ULTRA-pas-de-sourires-aucuns,
– ULTRA-pas-convenable-avec-mon-signe-ascendant-astrologique

Bon, faut dire que j’arrive de deux jours merveilleux dans la famille de Dayna.

Faut aussi dire que je me sent pas très bien avec cette junk-food.

En deux mots, l’histoire non-optimiste de ce trip : Le douanier ‘ricain (de 2m cube) c’est moqué de moi car je ne comprenais pas son accent “patate chaude”. Le conducteur de bus m’insulte car je n’ai pas la monnaie (mais me rend la différence). L’évangéliste qui me montre le chemin pour trouver l’hôtel me “force” à faire une prière avec lui (I give you help, you give your soul to god, it takes 5 minutes). Il n’y a aucun freespot dans la ville, tout est question de $.

Bref, je fais ce happy fucking new year, et je retourne à Montréal, chez mes canadiens d’amour.

29122006(004).jpg29122006(005).jpg30122006(001).jpg30122006(003).jpg30122006(004).jpg30122006(007).jpg30122006(006).jpg30122006(009).jpg30122006(013).jpg30122006(019).jpg30122006(020).jpg

Wi-Spy enfin.

La commande de matos à ThinkGeek est arrivée ce matin.

Il y a entre autres trois “extincteurs” à TV, plus besoin de mimer la fatigue pour trébucher sur l’interrupteur de la télébeuglante.

Côté Wi-Spy, je dois dire qu’il marche comme un rêve sur mon mac, l’applic est on ne peut plus simple, et le graph bien clair.

WiSpyOSX.png

Une chose est sûr, le bluetooth peut foutre une sacrée merde. Et il transmet exactement sur la même bande que le 802.11.
On voit assez bien sur le graph comme un canal n’est pas précis, il déborde sur les fréquences voisines à raison d’environ deux canaux.

Bref, que de beaux projets en perspectives pour SFNet et AirPaquis.

Peut-être un jour je bloguerais un mot sur notre (extraordinaire) rencontre avec île sans fil.

Montreal – Intro à la fondue

Après les déjeuners qu’on s’envoie, nous aimables hébergeurs disent :
“Yes it’s good, but it’s rich…”

Nan’pêch’ que Quentin a grave assuré, la fondue était délicieuse.

Ninn à apporté le DVD qui de la mort qui tue la nuit : “Faux Fire” (écrit comme ça).
Ca nous a mis une ambiance enflammée jusqu’à 4h du mat’

w_IMG_6553.JPGw_IMG_6557.JPGw_IMG_6556.JPG

Rien a voir : Les images du stade olympique. 40 ans qu’il a été construit, 6 mois qu’ils ont fini de le payé ! :-)

w_IMG_6505.JPGw_IMG_6550.JPG

Montreal – Images de la semaine, en vrac

Les images parlent d’elles-même, des fois elles ne disent rien.

15122006(008).jpg15122006(006).jpg15122006(003).jpg15122006(001).jpg

Mardi, il y eu un orage dément. Au milieu du mois de décembre un orage avec l’éclair, le bruit, l’odeur et la température de l’été. Sans déconner, j’avais envie de déshabiller pour prendre les gouttes tièdes sur le corps. Tous le monde regardait le ciel, et certain pensait : “What the fuck !” (dans toutes les langues).

Au milieu du quartier des banques, un vieux qui tiens une banderole “Boycott Israël Apartheid” (la traduction est en face) me lance un “Sympa le shampoing gratuit…”

15122006(015).jpg

La manif ne tombe pas à l’eau, il y a beaucoup de monde. Je continue mon chemin jusqu’au planétarium qui s’avère fermé.

15122006(010).jpg

Le détail de cette image : c’est la façade d’une église. La suite du bâtiment (derrière) est une administration dont l’architecture date des années 60.

17122006(006).jpg17122006(004).jpg15122006(011).jpg16122006.jpg

19122006.jpg

Mercredi il a neigé, très peu. J’avais espoir. Ensuite j’ai regardé “an inconvinent truth” d’al Gore.

Noël ne sera pas blanc nous a dit l’astronome au planetarium, le temps (et le réchauffement planétaire) lui donnera(ont) raison.

19122006(001).jpg

19122006(006).jpg19122006(005).jpg19122006(002).jpg

Des pompiers qui font une collecte de noël.

Montreal – Seconde “fin de semaine”

Vendredi 15, Ninn nous présente à son studio.

Sur la photo, Max son collègue pianiste, Ninn lui-même, Quentin obnubilé par les enceinte Gelelec et les câbles du patch-panel.

14122006(006).jpg14122006(007).jpg

Samedi 16, Ninn joue au “Diable à Quatre”.

Nous sommes les seuls à écouter. Notre table est dans le passage des seveurs et au desssus de nos tête : le match de Hokey sur une énorme TC.

w_IMG_6516.JPGw_IMG_6519.JPGw_IMG_6520.JPGw_IMG_6527.JPG

MVI_6535.mp4
MVI_6509.mp4
Faignant un étirement, j’éteins la TV car personne ne la regarde. Erreur ! le boss rapplique, il semble que le résultat soit vital, mais le match n’intéresse personne…

Dimanche matin: il est midi. On se fait un petit Dèj à de fada. La peau du ventre bien tendue, je pense à la quantité de calorie que j’ai ingéré. Assez pour dix jours.

17122006(012).jpg17122006(011).jpg